Anonyme

J'ai 37 ans et j'ai eu mon premier abcès à 16 ans. Pendant environ 10 ans, j'ai eu des médecins qui m'ont dit qu'un abcès dans une région n'a rien à voir avec l'autre et que l'inflammation concomitante que je ressens sur mon cuir chevelu pendant les épidémies n'est pas liée . On m'a également demandé à plusieurs reprises si j'utilisais des pinces à tétons. Sérieusement. Au fil des ans, j'ai appris à me défendre. Mes expériences m'ont amené à devenir esthéticienne puis à retourner à l'université avec une spécialisation en santé publique. Je travaille actuellement en tant que coordinateur de recherche clinique. J'adore ma carrière et je ne l'aurais probablement pas trouvée sans mon histoire personnelle avec hs.